• La joie d'un choix de P.Fostroy et G. De Sutter

    Titre: La joie d'un choix!

    Auteur: P.Fostroy et G. De Sutter

    Edition: BD Coccinelle 

    Année de Publication: 2006

     

     

    ❦ Avant Propos Féerique ❦ 

    Aenor venait d'entendre de mauvaises nouvelles aux informations : ségrégation, maladies, faim dans le monde... De quoi arracher le moral à n'importe qui. Abordant les chemins de Lourdes elle s’arrêtera dans le centre spirituel de l'assomption. Elle y croisa de charmantes sœurs et très vite son cœur fût appelé par la bibliothèque. L'avantage des bibliothèques religieuses, c'est qu'on y trouve des ouvrages que l'on n'aborderai pas dans nos vies. Voulant connaître un peu l'histoire de cet endroit particulier, ses yeux se posèrent sur une BD, la Joie d'un choix ! C'est juste ce qu'il me fallait pensa-t-elle. La vue donnait sur la grotte où des milliers de pèlerins venait pour prier. Sortant de ses songes, il était temps de se lancer. Regardant à droite, puis à gauche, personne. D'un coup de baguette magique, elle jeune fille redevient fée et plongea dans la bande dessinée à la rencontre de sœur Marie Eugénie de Jésus. 

    ❦  Résumé ❦  

    Les Religieuses de l’Assomption, congrégation fondée en 1939 par Marie-Eugénie Milleret, publient une bande-dessinée retraçant l’enfance et la vocation de leur fondatrice. L’originalité de cette bande-dessinée réside dans le fait qu’il s’agit bien plus d’une approche ludique et pédagogique que d’une hagiographique. Le but est de provoquer le jeune lecteur à réaliser que lui aussi peut être acteur dans la société, et contribuer à la rendre plus juste.

    BD Coccinelle, éditeur de bandes dessinées chrétiennes (Guy Gilbert, Frédéric Ozanam etc...), édite cet album scénarisé par Paule Fostroy et mis en image par Geert de Sutter, dans la pure tradition de la ligne claire de la BD belge.

    ❦ L'avis D'Aenor ❦ 

    Rapide mais efficace, ce BD de 32 pages a parfaitement illustré la vie de Marie-Eugénie Milleret. Dessins propres et simples et agréables. Femme qui a connu les deux côtés du système : la vie des nobles et riches contre celle des plus démunie Marie-Eugénie après avoir récupéré son rang social et bien que la vie y soit plaisante, n'est pas satisfaite. Elle ne se reconnait plus dans ce monde de matérialité. Suivant les conseils de madame Foulon elle va réaliser un carême (un enseignement donné le dimanche dans une église - explique-t-elle). En suivant ces cours, elle formule un souhait, elle veut servir Dieu. Nous suivons ses péripéties, jusqu'à la création du centre de l'Assomption qui a pour but d'éduquer les filles (qui n'ont alors pas vraiment d'école).

     

     

    Bel exemple de vie, à travers ce moyen ludique de transmission, nous recevons l'enseignement de Marie-Eugénie : nous ne sommes jamais trop jeunes pour commencer à agir.

    ❦ Citations Exquises ❦  

    "Mes pensées sont une mer agitée qui me fatigue et me pèse. Je voudrais tout savoir, tout analyser. Fatiguée de moi-même, je voudrais anéantir cette intelligence, la faire taire, l'arrêter. Je suis seule au monde dans un amer isolement d'âme. Et qu'importent tous ceux qui me serrent la main... sans s'inquiéter que je souffre." [p15]

    "Il y a tant de beauté et d'originalité dans chaque être, tel que Dieu l'a créé: au fond de chacun, il a mis bonté, droiture, simplicité, vérité... Ce serait une folie de ne pas devenir ce que l'on est, et avec le plus de plénitude possible! C'est cela l'éducation: aider chacun à développer le plus possible ce qu'il est!" [p29]

    "Chacun de nous a une mission sur la terre... Construire une société où chacun est invité à partager ses compétences, à prendre une responsabilité forte et à enrichir de sa personnalité la communauté dans laquelle il est appelé à vivre et à agir. Sr Marie Eugénie de Jésus" [p31]

    Aenor http://ekladata.com/U3-T6TisANDv0_WGSo2Z43EGp18.png  

    ❦ Murmure Du Feu   

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Titre: Les Indices Pensables 

    Tome 1: Le mystère du Soleil Froid

    Tome 2: Un Os dans l'Evolution 

    Auteur: Brunor

    Parution: 2012

    Edition: sPfc

     

    ❦ Avant propos Féerique ❦ 

    Aenor n'était pas contente. Depuis quelques jours, les animaux de la forêt enchantée se livraient bataille pour connaître la vérité sur la création de l'univers. Quand certains s'en remettaient aux livres de la révélation, d'autres s'appuyaient sur les derniers fait scientifiques pour décrédibiliser leur prochain. La petite fée, née de la passion du livre, n'était pas heureuse de voir ses amis se disputer. Surtout, qu'elle revenait de sa promenade à travers l'histoire de Sophie. Assise sur un rochet, elle observait... Le Renard surgit derrière elle et vint s'asseoir à côté : 

    "Tu m'as l'air morose, petite rose. Dit moi qu'est ce qui te tracasse ? Demanda le Renard. 

    - C'est triste de voir autant de créatures se disputer.

    - La création est toujours un sujet difficile. Mais le débat entre science et religion n'a pas lieu d'être. 

    - Comment ça ? Dit Aenor intriguée

    - C'est qu'elles ne jouent pas dans la même catégorie. Les conclusions scientifiques parlent du monde physique et non du monde métaphysique (qui relève de la philosophie et de la religion). La science peut orienter les déductions et des théories pensent le monde peuvent émerger. Mais ces théories ne sont alors plus d'ordre scientifique, mais philosophique.

    - C'est bien compliquée...

    - Tout est question de statut. Le scientifique s'adresse à nous de manière objective, et parfois, il y mêle sa pensée qui est de l'ordre du subjectif et prononcé en temps que sujet pensent et non comme homme de science. Peut-être que cette Bande Dessiner t'aidera à mieux comprendre tout cela." Il lui tendit l'ouvrage et d'un coup de poussière de fée, Aenor rejoignit Tom pour enquêter sur les mystères de la création et de l'évolution. 

     

    Les Indices Pensables Tome 1 et 2 de Brunor❦ Quatrième de Couverture ❦

    Notre Univers a-t-il un Créateur ? Plusieurs Créateurs ? Ou pas du tout ?

    Cette grande questions des origines, aussi vieille que l'humanité, semblait devoir rester sans réponse, dans le tiroir des philosophies et des religions, où l'on pouvait entasser toutes les questions d'opinion, de préférences, de croyances et de traditions.

    Le tiroir des dossiers invérifiables.

    Jusqu'au jour où les formidables progrès des sciences expérimentales, comme l'astrophysique et la biologie, nous permettent de connaître enfin les réponses aux antiques questions sur l'Univers, les vivants et l'être humain.

    Pour la première fois dans l'Histoire de l'humanité, il devient donc possible de vérifier si telle pensée est conforme au réel, ou si c'est une fausse croyance.

    Evitant les impostures du créationisme et du concordisme, cette série d'enquêtes offre de nombreux indices pour la pensée, et permet de constater que Création et évolution ne sont pas incompatibles, car les auteurs de la Bible sont étrangement les seuls (suivi de près par Aristote) à avoir posé des affirmations exactes sur l'Univers, les vivants et l'Homme.

     A partir de 13 ans et demi , sans limitation que l'on soit croyant :[] un peu, [] beaucoup, [] passionnément, [] pas du tout.

     

    ❦ L'avis d'Aenor ❦

    Une Bande Dessinée, très agréable à lire. Elle aborde des thématiques compliquées avec facilité et humour. Le lecteur assidu se prend au jeu de la réflexion, dans une ambiance amicale. Il cherchera même à répondre aux interrogations de l'auteur (marqué dans la BD par "est vous ami lecteur avez...") avant Tom notre enquêteur. Des références ciblées et des ouvrages citées qui confortent le lecteur exigent. On retrouve des grands personnages de notre histoire comme Platon, Buffon ou encore Freud, à travers les traits sympathiques de Brunor.

     

    Les Indices Pensables Tome 1 et 2 de Brunor

     

    Le seul point négatif, se situe dans le premier tome, lorsque l'auteur affirme que le peuple hébreu avait compris un fait scientifique (que le soleil et la lune sont des astres, "luminaires" qui naissent et meurent) par miracle (il n'utilise pas le terme, mais le lecteur rapide peut-être endigué à croire cela). Et je trouve qu'il aurait été plus juste de dire qu'étant les premiers à avoir eu la conception d'un Dieu Unique, le peuple hébreu, en réaction aux autres peuples antiques (qui considéraient le soleil et la lune comme des Dieux), pensaient que ces luminaires (Gn, 1, 14), n'étaient donc pas des Dieux, mais des créatures créer par Dieu et que pour conséquent, ils ont un début et une fin. Cette légère critique porte toute son importance, car elle décrédibilise le propos objectif pour en faire un propos prosélyte qui n'est pas la volonté de la BD. Et Heureusement, nous le remarquons dans le second tome, qui propose une réconciliation entre science et religion en distinguant les niveaux de postures (qui parle, à quel titre) et nous mène vers la compréhension et l'acceptation, tout en poursuivant notre réflexion libre.

    ❦ Le Goût Thé ❦

    Afin de calmer les esprits tourmentés et guérir les cœurs, rien ne vaut une infusion de verveine et de miel. des petits beurres accompagnent ce doux mélange, et tous se tournèrent vers le ciel pour écouter les bruits de l'univers.  

    Aenor http://ekladata.com/U3-T6TisANDv0_WGSo2Z43EGp18.png  

    ❦ Murmure Du Feu   


    votre commentaire
  • Je pense trop

    Titre: Je pense trop: Comment canaliser ce mental envahissant?

    Auteur: Christel Peticollin

    Édition Guy Trédaniel

    Année de publication: 2010

     

    ❦ Avant Propos Féerique ❦ 

    La petite fée Aenor, revenait après une année de longue d'absence dans la forêt enchantée. La lionne lui avait posté une lettre dans laquelle elle lui recommandait de lire dix ouvrages diverses durant l'été. Mais Aenor, ne savait pas encore par quel roman commencer pour son challenge de l'été. Pendant ses vacances, elle s'en allait au Pays Suis-Je (Suisse) et elle avait eu l'idée d'emporter un roman que madame Swan lui avait recommandé Belle Du Seigneur. Cependant, une fois arrivée au pays, elle rencontra une jeune femme et son frère qui lui recommandèrent de lire un tout autre livre, au titre frappeur: Je pense trop. Afin de faire plaisir à ces deux personnes, elle commença la lecture. Une fois fini, elle courut chez le Renard, à la Croisée des Mondes pour en discuter. 

     

    ❦ L'avis d'Aenor 

    Christel Peticollin est connue pour son ouvrage Échapper aux manipulateurs publié en 2007. Elle revient en 2010 avec ce nouveau sujet : les gens qui pensent trop. En effet, durant son activité professionnelle, il lui arrivait de rencontrer  plusieurs personnes qui ressentaient un manque de confiance en elles malgré leur réussite, cumulée à un sentiment de mise à l'écart par rapport aux autres. Interpellée par ces discours similaires "j'ai l'impression de venir d'une autre planète", "je pense trop" Christel mène l'enquête. Son ouvrage s'adresse à toute personne qui connaît cet handicap dans la vie de tous les jours mais également aux "autres" afin qu'ils puissent comprendre leur prochain. 

    Ces personnes qui pensent trop s'appellent les zèbres ou encore les surefficients (comme je les appellerais), les 18% à 30% de la population qui utilisent plus leur hémisphère droit que gauche. Cette cause biologique entraîne des conséquences sociales majeures, puisque la plupart des "surefficients" subissent des persécutions involontaires ou non,  de la part des personnes qui les entourent. Son ouvrage propose alors d'analyser les activités cérébrales de ces personnes, puis en passant par des exemples et des situations, de montrer comment est vécu leur quotidien. Enfin dans une troisième partie elle propose des solutions pour les personnes atteintes de mal être lié à ce fonctionnement cérébral.

    L'écriture de Christel Peticollin est fluide est agréable et offre une compréhension aux lecteurs sans se perdre dans la complexité scientifique. L'ouvrage est bien structuré et on ressent toute la bienveillance de Christel qui n'oublie jamais de rappeler à ces personnes qu'elles sont merveilleuses et très bien "avec leurs imperfections". En d'autres termes, elle pousse les surefficients à prendre confiance en eux, car ce "trop plein" d'émotions, de sensibilités, de valeurs s'avèrent être leur force. Elle propose également une analyse de l'autre côté du miroir pour que ces dernières comprennent le fonctionnement des "normopensents". Je ne suis pas tout à fait d'accord avec l'ensemble des arguments proposés par Christel Peticollin. En effet, l'auteur cherche à montrer à ces personnes qui se sentent souvent de côté de par leur différence de mentalité qu'elles sont en réalité très bien comme elles sont. Cependant, certains arguments divisent le monde selon une théorie biologico-sociale qui opposerait alors d'un côté les "normopensents" qui utilisent leur hémisphère gauche et sont ainsi pourvu d'une rationalité hors paire étrangère à la passion et les "surefficients" caractérisé par un contrôle de l'hémisphère droit, passionnés, rêveurs, artiste et surtout surdoués. Un schéma un peu trop manichéen  qui parfois supplante le message principale qu'est de partir d'un fait réel et  biologique et d'y traiter les conséquences sociales que cela impose. D'un autre côté traité ce sujet à partir de deux idéales types (une personnes qui est complètement dans l'utilisation de son cerveau droit opposée à ceux qui n'utilisent que leur cerveaux gauches) permet de comprendre par la stéréorépétition l'ensemble des phénomènes complexes qui se jouent pour ces personnes qui souffrent de "trop penser".

    Grâce à cette ouvrage, j'ai pu en apprendre beaucoup sur ces comportements qui m'animent et qui souvent crée de l'écart par rapport au reste de mon entourage. Ce livre est un message d'espoir et j'en recommande la lecture à tous ceux qu'on accuse d'être trop "sensibles", hyperactifs", "émotifs", "pensent" etc. Dans son cheminement Christel Peticolin invite ces "surefficients" à ne plus douter de leur dons, de leurs différentes sensibilité du monde et à s'accepter eux-même tel qu'ils sont indépendamment de ceux que la moyenne pensante leur impose dans la société. 

    Cet ouvrage bien qu'il comporte ce petit défaut méthodologique devrait se trouver sur toutes les étagères des bibliothèques. Il diagnostique ces personnes que l'on pense "étranges", ouvre sur la compréhension mutuelle et le regard que chaque pose sur le monde. Beaucoup de surefficients souffrent de dépression par manque de compréhension. Ce livre lui propose une analyse de ses capacités et lui permet de s'affirmer tel qu'il est tout en s'adaptant. 

    Pour finir une citation que j'avais dans ma jeunesse entendue pendant un reportage qui résume à merveille ce que je ressens après ma lecture: "Je suis comme un canard qui marche à contre courant, dans un monde qui marche lui-même sur la tête. Ainsi j'ai l'impression d'être la seule qui marche à l'endroit ce monde à l'envers"

    Je pense Trop de Christel Peticollin

    ❦ L'instant Thé 

    Durant la balade dans les rochets montagneux, Aenor et monsieur Renard ramassaient des baies de cynorrhodon cette plante qui amuse les enfants qu'ils surnomment "gratte fesse" à cause des irritations que peuvent causer ses grains. Au sommet de la montagne, bercés par le Requiem de Fauré ils observèrent la vue qui donnait sur un magnifique lac plongé entre la glace hivernale et l'eau apparaissant avec les premières chaleurs de l'été.

    Bien à Vous

     Murmure Du Feu 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique