• Le mauvais génie

     

     

    http://img.livraddict.com/covers/160/160575/couv33967505.jpg

     

     

    Le mauvais génie

    L'histoire:Frédéric n’est pas trop mal loti : ses parents sont justes, la ferme familiale prospère et prometteuse. Mais Frédéric n’en fait qu’à sa tête, aux bons conseils de son père, il préfère les idées saugrenues et malhonnêtes d’Alcide, le fils du cafetier. Les bêtises succèdent aux bêtises…

     

    Mon avis:Moi qui pensais avoir tout vu des romans de la Comtesse de Segur. Le mauvais génie m'a beaucoup surpris. Je ne sais pas si c'est parce que ce livre s'adresse plus à un publique masculin ou bien parce qu'il ne se passe pas dans un milieu bourgeois, j'ai trouvé que les dialogues étaient plus crus, plus directs que d'habitude. Les personnages principaux sont tous issus des milieux populaires de l'époque: Julien et Frédéric qui sont des enfants de fermier, Alcide qui est fils d'un cafetier... Le seul personnage qui provient d'un milieu aristocratique n'est autre que M.Georgey un anglais aux traits ridicules. Il mange comme un malpropre, dépense énormément et, est très naïf ce qui fait que Alcide cherche toujours à profiter de lui. Madame la Contesse de Segur avec le personnage de M. Georgey, aborde un sujet qu'elle n'avait encore jamais exploré dans ses romans: la critique de la société bourgeoise. En effet, monsieur Georgey se fait berner, son langage mal maîtrisé du français le rend ridicule dans de nombreuses occasions. Il est même ivre dans un chapitre! Alors que généralement ce sont les mauvaises personnes qui dans ses histoires deviennent ivre. Il montre tous les défauts que peut avoir l'aristocratie au yeux de Madame de Segur. Mais cela ne semble rien à côté du petit peuple, à travers le personnage de Alcide, elle nous montre un jeune homme fourbe, avar et capricieux qui fera tout même tromper son unique ami Frédéric afin d'arriver à ses fins. Frédéric même si il est bon dans le fond se laisse influencer par son diabolique ami Alcide, d'ailleurs c'est le personnage qui m'a le plus énervé! Je hais les personnes qui n'ont pas de caractère et qui se laissent influencer. Finalement je trouve que dans ce livre madame de Segur nous montre tout les travers que peuvent avoir les hommes et l'humanité quelque soit leur classe sociale.

     

    Je trouve également que dans cet ouvrage la morale religieuse et moins présente, ce qui est mis en avant c'est le travail et la bonne volonté. C'est aussi un roman plus adulte, tout comme, après la pluie le beau temps où l'on voit les personnages grandir, ici ils ont déjà entre 17 et 20 ans. Sûrement une volonté de Sophie de faire évoluer les enfants qui lisent ses histoires à travers le temps. Leur montrant progressivement les vis et les beauté de notre monde. Ainsi dans ces deux livres ont voit des thématiques tel que l'amour, et le travail, le service militaire...

     

    Bien sur comme chaque roman de la comtesse de Segur, tout finit par s'arranger, les vilains sont punis et on termine toujours l'ouvrage par une morale! Je suis curieuse de savoir si d'autres livres parlent encore de ces sujets! Prochain ouvrage qui semble resté dans l'enfance: François le Bossus.

    Ma note 15/20

     

    A lire Si vous aimez:

    -Les histoires de famille

    -Les voleurs et leurs aventures

    -La vie de campagne

     

    Bien à vous
    ❦Murmure Du Feu❦

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :