•  

     

     

    Madame Bovary

    Gustave Flaubert

    15 Décembre 1856

     

     Pour son malheur, Emma Bovary est née femme et vit en province. Mère de famille contrainte de demeurer au foyer, elle mène une existence médiocre auprès d'un mari insignifiant. Pourtant, Emma est nourrie de lectures romantiques et rêve d'aventures, de liberté et surtout de passion. L'ennui qui la ronge n'en est que plus violent, au point de la pousser à l'adultère.

    Madame Bovary de Gustave Flaubert

    Carl Holsoe La liseuse

    «Elle était l'amoureuse de tous les romans, l'héroïne de tous les drames, le vague elle de tous les volumes de vers»

     

    Chère Emma Bovary, femme insatisfaite et rêveuse qui connaîtra un dessin aussi disgracieux et prévisible, que les romans d'amour qu'elle affectionne tant.

    Gustave Flaubert utilise les mots, et les détails de son quotidien, pour dépasser l'art imaginaire et faire de son roman une œuvre d'un réalisme profond, transformant son histoire en un fait divers, semblable aux commérages que l'on pourrait faire lors d'une réception. Cette impression Flaubert nous l'offre dès l’incipit, où l'auteur s'inclue dans les camarades de classes de Charles Bovary à travers ce «nous» (à moins que celui renvoi au conteur) avant de disparaître dans la narration du roman dans lequel il se laisse apercevoir dans quelques passages. Ces petites remarques crées par l'auteur, permettent à la fois d'appuyer sur la véracité de ses faits tout en nous rappelant que ce récit est raconté ce qui ajoute sans doute à l'effet réaliste. Les personnages ressemblent à des personnes en tout point, avec des fonctions et des descriptions qui correspondent aux réalités historiques. De plus, nous savons que Flaubert s'est inspiré de personnes réelles .

     

    Madame Bovary de Gustave Flaubert 

    Niccolo Renieri JF - Au miroir

    La beauté et la force de ce roman, tient certainement, dans ce choix stylistique soutenu par le rythme binaire du roman: Chaque épisode de la vie de madame Bovary, se lit comme un tableau. On passe des petits objets qui composent les bordures du cadre, à l'ambiance et aux décors, dans lequel les personnages apparaissent un à un, et toujours en son centre madame Bovary décrite dans les moindre détails.«Emma fit sa toilette avec la conscience méticuleuse d'une actrice à son début» Une fois que tout est mis en place, telle une pièce les personnages s'animent.

    Deux parties l'une statique et l'autre active, admirablement entremêlées comme les mouvements d'une symphonie, transforment chaque chapitre en un tableau unique animé par cette musicalité qui les lies les un aux autres.

     

    «Son coeur, comme les gens qui ne peuvent endurer qu'une certaine dose de musique, s'assoupissait d'indifférence au vacarme d'un amour dont il ne distinguait plus les délicatesses.» 

    La vie de cette femme nous apparaît comme une exposition de moment, de souvenir. Nous avons accès à toutes ses pensées et par ce fait, nous devenons les juges silencieux de son purgatoire.

     

    Madame Bovary, un personnage par ailleurs complexe. Enfin sa complexité ne tiens que du fait qu'elle accorde trop d'importance aux regards des autres. C'est une femme in-contentée. Elle souhaite connaître la vie romanesque, mais quand un prétendant qui pourrait l'amener dans ce milieu se présente, elle choisit M.Bovary. On pense alors que c'est pour l'amour, mais rien de cela. Ces deux personnes sont opposées. Elle vit dans l'avenir le rêve et fuit dans les livres d'amour la réalité. Alors que Charles est établi dans le présent est de nature rationnelle et aime son métier et sa vie.Elle connaîtra un soir, les délices de la haute société, avant que la réalité ne l'a rappelle à son triste sort. C'est avec ses rêves brisés qu'elle finit par s'ennuyer de tout, n'ayant plus qu'un désir: celui de l'amour. L'amour se présente à plusieurs reprises, mais chaque fois il se soldera par des échecs qui la glisseront dans le désespoir et la mélancolie. Emma Bovary est un personnage antipathique mais auquel on finit par s’attacher tout de même. Après tout, nous avons tous une part de nous en elle. Nous rêvons tous de ce que nous n'avons pas, ou encore, d'être quelqu'un d'autre le temps d'une soirée...

    Charles Bovary lui est un personnage misérable. C'est d'ailleurs toujours en contraste avec Emma qu'il apparaît. «Et Charles lui semblait aussi détaché de sa vie, aussi absent pour toujours, aussi impossible et anéanti, que s'il allait mourir et qu'il eût agonisé sous ses yeux.» C'est un triomphe que d'avoir réussit à faire vivre cet homme qui durant tout l'ouvrage est présent physiquement et à fois absent de ce monde, excepté les moments où il est question de médecine. Je trouve par ailleurs, que concernant, le travail des corps,que ce soit dans la description des maladies, ou encore sur le déplacement, la posture des personnes est splendide et recherchée. Il fait preuve à nouveau d'un véritable réalisme proche des manuels de science ou de médecine tout en conservant un registre agréable au lecteur.

     

    Gustave Flaubert, un écrivain consciencieux qui transforme le quotidien d'une vie en un splendide tableau psychologique aux intrigues bouleversantes, et un sens du drame impressionnant. «Un infini de passion peut tenir dans une minute, comme une foule dans un petit espace».

     

    Madame Bovary de Gustave Flaubert 

    Albert-Fourié La mort de Madame Bovary  Huile sur toile 1883.

    Citations :

    «Quelle meilleure chose, en effet, que d'être le soir au coin du feu avec un livre, pendant que le vent bat les carreaux, que la lampe brûle.»

    «Et le charme de la nouveauté, peu à peu tombant comme un vêtement, laissait voir à nu l'éternelle monotonie de la passion, qui a toujours les mêmes formes et le même langage.»

    «Oh ! C'est que je t'aime ! Reprenait-elle, je t'aime à ne pas pouvoir me passer de toi, sais-tu bien? J'ai quelques fois des envies de te revoir ou toutes les colères de l'amour me déchirent. Je me demande : « où est-il ? Peut-être il parle à d'autres femmes ? Elles lui sourient, il s'approche… » Oh! Non, n'est-ce pas, aucune ne te plaît ? Il y en a de plus belle, mais, moi je sais mieux aimer! Je suis ta servante et ta concubine ! Tu es mon roi, mon idole ! Tu es bon ! Tu es beau ! Tu es intelligent ! Tu es fort»

    «Alors elle s'était tue, avalant sa rage dans un stoïcisme muet, qu'elle garda jusqu'à sa mort.»

     

    Instant Musical : Madame Bovary OST du film de Sophie Barthes

     

     

    Bien à Vous 

    Murmure du Feu❦



     

     


    votre commentaire




  • Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi - Mathias Malzieu



    Titre: Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi

    Auteur: Mathias Malzieu

    Publication: 2005

    Genre: Conte



    Résumé:

    " Comment on va faire maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi ? Qu'est-ce que ça veut dire la vie sans toi ? Qu'est-ce qui se passe pour toi là ? Du rien? Du vide ? De la nuit, des choses de ciel, du réconfort ? " Mathias, une trentaine d'années mais une âme d'enfant, vient de perdre sa mère. Sans le géant qu'il rencontre sur le parking de l'hôpital, que serait-il devenu ? Giant Jack, 4,50 m, " docteur en ombrologie ", soigne les gens atteints de deuil. Il donne à son protégé une ombre, des livres, la capacité de vivre encore et rêver malgré la douleur... Il le fera grandir.

    Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi - Mathias MalzieuMon avis: C'est une histoire triste que nous conte là Mathias Malzieu. En effet dans cet ouvrage au titre à rallonge Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi , Malzieu aborde un des thèmes de la vie, qu'on oublie trop souvent: le deuil. Bien des auteurs, racontent la mort, mais rares sont ceux qui prennent le temps de discuter de ce qu'il advient au delà de la mort. Non, je ne fais pas référence à ce qui se passe pour le macchabée, de nombreux livres sont déjà écrits sur ce sujet. Ils font d'ailleurs l'objet de nombreuses interprétations et discutions. Je parle de ceux qui restent. Dans la vie, nous sommes bien plus confrontés au problème de survivre à ceux qui sont morts, plutôt qu'à la mort elle-même. Alors oui, les grands livres dont je vous ai parlé, parlent du deuil, comme ils parlent de la vie. Mais quand est-il des romans, des œuvres fictionnelles, celles qui veulent avant tout nous transmettre une histoire? Alors peut-être, oui, que je n'ai pas assez lu, mais il me semble, que comme parfois dans nos vies le deuil se présente durant un chapitre, peut-être deux. Parfois il se retrouve dans des analepses. Il est bien rare, qu'il fasse l'objet, le cœur même de l'histoire. [ Et encore je ne me fie qu'à mon expérience de lectrice, si vous avez des ouvrages qui traitent de ce sujet je serai ravi des les découvrir grâce à vous]. En même temps c'est normal, il s'agit d'une période très courte, liminale dans nos vies, et d'un certain point de vue heureusement. Par là j’oblitère également, les ouvrages scientifiques, ou récits de vies qui sont présents pour aider les personnes dans ces cas. Il vrai que ce livre est à chemin avec la biographie, puisque Mathias Malzieu écrit pour se soigner lui-même. Mais de sa jolie plume, il transforme encore une fois, ce passage de sa vie, en quelque chose, de doux, de noir, de beau. Poétiquement, il fait d'un objet, qu'on a pas envie de traiter, une histoire, un conte macabre, parsemé de petits éclats de rires, dans un chemin de tristesse.

    Il personnifie le deuil à travers un géant de 4m50, nommé Jack, qui dans Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi - Mathias Malzieuson allure lugubre, devient un personnage drôle et rassurant. A travers son récit, il nous montre toutes les étapes du deuil, jusqu'à son acceptation. Ce qui est rassurant, dans ce livre, c'est que Mathias d'une certaine manière, nous montre que ce n'est pas grave, qu'on passe tous par là, que nous ne sommes pas seul et c'est très important. Trop souvent, dans ce genre de situation, on se renferme. Dans cette histoire, il n'a pas le temps de se renfermer sur lui-même, puisque Giant Jack est là pour lui tenir compagnie. Il lui décroche une part de sa gigantesque ombre qu'il rajoute à l'ombre Mathias. Ainsi il ne porte plus que le poids de sa douleur, mais celle, des gens qui auparavant l'on vécu, celle que d'autres vivent. Même si cela ne guérie pas notre héro, du moins pas immédiatement, il ne peut plus se renfermer, car il possède deux ombres, qui veillent sur lui. L'histoire, est triste, mais elle n'est jamais larmoyante. Malzieu sait utiliser les situations comiques pour nous apporter un peu de légèreté dans le brouillard qu'il nous décrit. Il fait, d'un thème lourd, une véritable fiction, qui se métamorphose en voyage initiatique sur l'acceptation de la mort. La part imaginative est très présente, elle permet de rendre l'histoire accessible et moins douloureuse, tout en apportant les éléments dont en a besoin. L'ouvrage est a mon avis à recommander auprès des adolescents qui vivent cette période de trouble. C'est une véritable guérison par l'imaginaire.

    Dans un style qui lui est toujours propres, Mathias Malzieu met des mots sur l'ineffable. Il permet de passer ce rite initiatique douloureux, grâce une poésie qui apaise nos cœurs.



    Ma note:http://ekladata.com/U3-T6TisANDv0_WGSo2Z43EGp18.pnghttp://ekladata.com/U3-T6TisANDv0_WGSo2Z43EGp18.pnghttp://ekladata.com/U3-T6TisANDv0_WGSo2Z43EGp18.pnghttp://ekladata.com/U3-T6TisANDv0_WGSo2Z43EGp18.pnghttp://ekladata.com/U3-T6TisANDv0_WGSo2Z43EGp18.png/5



     smiley lapin Citations ✶

    «C'est une dame qui les prépare, elle n'est pas ici depuis très longtemps, mais elles s'est très vite mise à inventer des recettes. On raconte qu'elle était une sorcière de cuisine de son vivant.»


    ღ A Lire Si Vous Aimez ღ

     

        ღ Les contes lugubres

        ღ La poésie

        ღ La mort

     

    Instant Musical ♫

     

        ♪ Dionysos: The Giant Jack

        ♫ Playlist: Musique Instrumentale Piano Émouvante

        ♪ Playlist: Relaxation: Musique Douce Calme





    Bien à Vous 

    Murmure du Feu❦


    2 commentaires
  •  

    Couverture Essai sur l'exotisme

     

    Titre: Essai sur l'exotisme

    Auteur:Victor Segalen

    Genre: Essai

    Publication: 1978




    Résumé: A sa mort, en 1919, l'énigmatique Victor Segalen n'avait publié que trois ouvrages - Les Immémoriaux, Stèles et Peintures -, lesquels annonçaient déjà la puissance d'une oeuvre qui, paradoxalement, restait à venir.

    Car Segalen avait beaucoup écrit pendant sa brève existence de quarante années et cet Essai sur l'exotisme fait partie d'un ensemble posthume désormais accessible. Très tôt, en effet, Segalen avait formé le projet de réévaluer la notion d'exotisme. De lui redonner une authenticité, une plénitude, qui lui avaient été confisquées par la mode littéraire issue de Bernardin de Saint-Pierre.



    Mon avis: Je n'ai pas vraiment apprécié ma lecture de cet ouvrage. Certes, il ouvre beaucoup de voix intéressantes, mais il est très répétitif et mal structuré. Bien sûr, il faut se remettre le contexte en tête. Ceci est un essai, qui devait être réalisé et édité, mais qui ne pu être achevé par son auteur, mort trop tôt. Les idées sont posées, on y trouve des correspondances et interrogations. L'intérêt de cette œuvre, c'est qu'elle nous offre plusieurs positions sur l'exotisme. Il essaye de comprendre à travers ses lectures et son expérience ce qu'est ce mot bien ambigu. Pour lui, l'exotisme peut être appréhendé comme étant tout être qui est différent de nous. Quelqu'un dont on devrait pouvoir connaître sa pensée à l'avance (car nous sommes tous dirigés par un esprit commun) , mais qui en réalité nous échappe par un trait, une différence de comportement, de pensée qui nous échappe. Ainsi, l'exotisme peut se définir comme tout ce qui est extérieur à notre moi c'est un sentiment qui se crée dès qu'on rencontre cet autre. L'exotisme, c'est donc, une catégorie de la sensibilité qui permet de "percevoir le divers". Il y a donc différents types d'exotismes, qu'il énumère: la nature, l'animal, l'altérité, l'autre sexe... Il s'attaque, à leurs descriptions sommaires, pour voir leurs points communs et différences, mais il n'ira pas plus loin. Il parle également du Bovarisme et explique en quoi Emma Bovary était guidée par un profond désir de vivre cette exotisme de la personne, en devenant cette personne. Ce que d'autres auteurs avaient également mis en évidence, mais ce dernier l'applique à l'exotisme.

     

    Si Segalen nous a laissé une œuvre incomplète, elle n'a pas perdu sa force. Les propositions émises et les interrogations soulevées par l'auteur sont de véritables points de départ à des analyses révolutionnaires sur la pensée. Il a permis entre autres la construction d'une ethnologie de l'occident. L’anthropologie a pour objet d'étude l'exotisme ce qui l'a enfermé dans l'étude des peuples primitifs, mais en prouvant que l'exotisme n'est pas nécessairement lié au lointain, on a pu justifier la nécessité d'une anthropologie de proche. Bien sûr, d'autres œuvres avaient avant proposé cela, mais il n'en reste pas moins une des références de ce changement de regard.

     

    Si vous souhaitez discuter de ces théories (besoin d'aide pour un cours, partage d'articles, avis) avec moi vous pouvez toujours m'envoyer un message à: murmuredufeu@gmail.com

     

     Bien à Vous 

    ❦Murmure du Feu❦


    votre commentaire
  •  

    The Summer Break Challenge Edition 2

    L'été arrive dans trois jours officiellement et cette année je participe à The Summer Break Challenge édition 2 ! Il propose une liste de 40 livres à lire pour l'été. Il se déroule du Premier Juillet au Premier Septembre. Il y a deux catégories pour ce défis: Les lecteurs Classiques (qui doivent lire 30 livres pour valider le défi) et les Grands lecteurs (qui doivent donc lire les 40 livres consignés). Comme c'est la première année, je m'inscris en temps que Lecteur Classique. Je dois donc lire 30 livres, bien sur rien ne m'empêche de finir la liste si j'en ai l'occasion. Pour ceux que cela intéresse voici

    le liens Du défi: http://ekladata.com/U3-T6TisANDv0_WGSo2Z43EGp18.png

     

    1)Un livre avec une couverture en rapport avec l'étéPEF petit éloge de la lecture
    2) Un livre avec un titre en rapport avec l'étél'été de Albert Camus
    3) Un livre d'un auteur connu dont vous n'avez lu aucune œuvre Émile Zola Aux Bonheurs des Dames
    4) Un livre de poche → le plus petit baiser jamais recensé de Mathieu Malzieu
    5) Un classique → l'étranger Albert Camus
    6) Un livre qui fait peur → Annihilation de Jeff Vandermeer
    7) Un roman historique → La reine Soleil de Christian Jacq
    8) Un livre dans une langue étrangèreAlice in wonderland by Lewis Carol
    9) Un magazine → Les fables de la fontaine Hors Série de Mythologie Magasin
    10) Une romance → Orgueil et Préjugé de Jane Austen
    11) Un livre de plus de 800 pages → La Trilogie des Elfes de Jean-Louis Fentjan
    12) Un livre avec du bleu sur la couverture Faërie Raymond  Feist
    13)Un livre avec un aliment sur la couverture → A trouver
    14) Un livre avec un nom d'aliment dans le titre → A trouver
    15) Un livre avec un verbe dans le titre → le philosophe qui n'était pas sage
    16) Un roman policier → L'âme du Mal de Maxime Chattam
    17) Un livre qui vous évoque les vacances → A trouver
    18) Relire un coup de cœur → L’âme du monde de Frédéric Lenoir
    19) Lire (ou relire ) une saga du premier tome au dernier → La reine liberté de Christian Jacq
    20) Commencer ou continuer une saga → Vert Emeraude Kerstin Gier
    21) Un livre publié cette année Trois Amis en quête de Sagesse
    22) Un livre humoristique → Blanche Neige et les lance missile de Catherine Dufour
    23) Un livre dramatique → Réparer les vivants Maylis de Kerangal
    24) Un livre dont le personnage principal est un enfant de moins de 16 ans Coraline de Neil Gaiman
    25) Un livre dont l'intrigue se déroule dans un monde imaginaire → Ensorcellement de Lois McMaster Bujold
    26) Un livre dont vous n'aimez pas la couverture → A trouver
    27) Un livre jeunesse → A trouver
    28) Un livre qui appartient à un genre que vous ne lisez pas habituellement →Jamais sans ma fille de Betty Manhmoody
    29) Une biographie ou une autobiographie → le vampire en Pyjama de Mathieu Malzieu
    30) Un livre dont vous n'aimez pas l'auteur → Un livre de Virgigna Woolf
    31) Un livre adapté en film ou en série → A trouver

    32) Un livre dont l'auteur est mort A trouver
    33) Un livre avec un animal sur la couverture a trouver
    34) Un livre dont le nom de l'auteur commence par la lettre W, X,Y ou Z->
    35)Un livre avec un chiffre dans le titre Fahrenheit 451

    36) Un livre dont vous ne connaissez pas le résumé a trouver
    37) Un livre avec un nom de fleur dans le titre
    38) Un livre emprunté ( dans une bibliothèque ou à quelqu'un) Histoires extraordinaires de Edgar Poe
    39) Un livre avec un nom de lieu dans le titre L'arbre du pays toradja
    40) Un livre publié en 1997 → a trouver

     

    Bien à Vous
    ❦Murmure du Feu❦


    votre commentaire
  • http://img.livraddict.com/covers/71/71146/couv49546433.jpg

     

    Auteur: Pierro Bottero

    Titre L'autre: le souffle de la Hyène

    Genre: Fantaysie, Jeunesse

    Date 2006

     

     

    L'histoire:Ne me touche pas... La voix, cassée, était à peine humaine et les yeux qui se fixèrent sur Natan ceux d'un fauve. - Ne me touche... surtout pas ! La main de Natan retomba sans force. Il eut le temps de voir un rayon de lune accrocher une larme sur la joue de Shaé. Il s'évanouit.

    Mon avis: Je ne pensais pas m'attaquer à un monument de la littérature jeunesse en lisant cet ouvrage. Je ne l'ai découvert qu'une fois que je l'ajoutais à ma liste de livre en cour sur livraddict. En voyant les nombreuses chroniques sur ce dernier, je me suis dit, «wahou j'espère vraiment qu'il est bien».

     

    L'autre Tome 1 Pierro BotteroPour tout dire je ne suis pas déçue de cet ouvrage. Je comprends le charme de Pierro Bottero: c'est un auteur qui ne se prend pas la tête du début à la fin. Les relations sont tout de suite définies, ou du moins on les devine. Ce n'est pas gênant, au contraire ça permet de passer directement à l'essentiel. Le scénario bien que classique porte sa petite touche d'originalité. Et surtout, les actions s'enchaînent, il n'y a presque pas de battement, on est pris dans l'aventure et jusqu'au bout! Comme dans une fonction exponentiel qui ne cesse de ravir le lecteur. Un premier tome très prometteur. J'espère vraiment que ces enchaînements d'actions ne vont pas s'arrêter de si tôt. On en prend vraiment plein à la vue, un vrai livre d'action. C'est très reposant d'une certaine façon et on en redemande sans cesse. J’approuve entièrement ce premier tome et j'ai hâte de lire le prochain!

     

     

    Ma note: http://ekladata.com/U3-T6TisANDv0_WGSo2Z43EGp18.pnghttp://ekladata.com/U3-T6TisANDv0_WGSo2Z43EGp18.png http://ekladata.com/U3-T6TisANDv0_WGSo2Z43EGp18.png/5

     

    A Lire Si Vous Aimez:

    - Les histoires dichotomiques

    -Les contes de fée

    - Les oiseaux

     

    Bien à Vous
    ❦Murmure du Feu❦


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires